BIEN CHOISIR SA FUMISTERIE

Dernière mise à jour : 11 mai





Réglementation


Le domaine de l’évacuation de fumée, des conduits de fumée et des appareils de chauffage répond à plusieurs règles et lois pour vos travaux. Distance de sécurité, règle des dévoiements, documents de référence… Voici plusieurs notions qui pourront vous aider dans votre projet de création, de raccordement, de tubage ou d’amélioration de votre installation de chauffage (bois, gaz, fioul).


Zone 1, zone 2, zone 3, ça veut dire quoi ?

Dans le cadre de l’installation d’une sortie de toit ou d’un terminal d'évacuation de fumée en logement individuel, il faut différencier 3 zones :

  • Zone 1 : c’est la partie "au-dessus du faîtage". Dans cette zone, tous les terminaux verticaux d’appareils étanches et non étanches peuvent être installés.

  • Zone 2 : c’est la partie "sous faîtage". Dans cette zone, seuls les terminaux verticaux d’appareils étanches sous DTA (comme les gammes EFFICIENCE et PGI) peuvent être installés.

  • Zone 3 : c’est la partie "évacuation en façade". Dans cette zone, seuls les terminaux horizontaux d’appareils étanches sous DTA peuvent être installés.




Quelle distance de sécurité dois-je respecter autour de mon conduit ?

La réglementation impose une distance de sécurité ou écart au feu pour toute installation d’un conduit de fumée :

  • Pour les conduits concentriques étanches triple paroi isolés EFFICIENCE, la distance de sécurité entre la paroi extérieure du conduit et tout matériau inflammable est de 5 cm minimum.

  • Pour les conduits concentriques double paroi non isolés PGI, la distance minimale de sécurité est de 10 cm minimum.

  • Pour les conduits double paroi isolés THERMINOX et INOX-GALVA, la distance de sécurité est de 8 cm minimum.

  • Pour les conduits de raccordement simple paroi FUMISTERIE ÉMAILLÉE, FUMISTERIE ACIER 2 mm, etc., la distance de sécurité doit correspondre au minimum à 3 fois le diamètre du conduit de raccordement. Pour un conduit émaillé de diamètre 80 mm, prévoir une distance de sécurité de 240 mm.

  • Avec l’HABILLAGE VENTILÉ, cette distance peut être réduite à 1 fois le diamètre du conduit de raccordement.

La distance de sécurité fixée par le DTU (document technique universel) est calculée en fonction de la résistance thermique de chaque gamme.

Si la distance de sécurité n'apparaît pas dans le DTU, se référer à l’avis technique relatif au produit.


Quelles sont les règles concernant les dévoiements de conduit ?

Dans le cas de tracés de conduits de fumée individuels métalliques, il faut distinguer le conduit de raccordement du conduit de fumée.

En ce qui concerne le conduit de raccordement (de la buse de l’appareil jusqu’au conduit de fumée en sortie de plafond) : En ce qui concerne le conduit de fumée (de la sortie en plafond jusqu’à la sortie en toiture) :

  • Il ne doit pas comporter plus de 2 dévoiements, c’est-à-dire plus d’une partie non verticale.

  • L’angle de ces dévoiements ne doit pas dépasser 45° par rapport à la verticale.

  • La hauteur entre ces 2 dévoiements est limitée à 5 mètres.

  • Les dévoiements sont effectués avec les composants prévus par le fabricant et doivent permettre une section constante, sans discontinuité.

En savoir plus sur la norme NF DTU 24.1 sur la réglementation des conduits de fumée.

  • Il ne doit pas comporter plus de 2 coudes à 90°.

  • Les coudes à 90° ne doivent pas être à angle vif (le coude à 90° peut être remplacé par 2 coudes à 45°).

  • Le té situé à la base du conduit ne fait pas partie du conduit de raccordement.

Attention : pour les inserts et foyers ouverts, les coudes ne doivent pas dépasser 45° de la verticale (réglementation NF DTU 24.2).


Dois-je tuber mon conduit maçonné ?

Un conduit maçonné ou conduit traditionnel (en pierre, en boisseau, en brique...) doit être tubé si:

  • Le conduit de fumée maçonné n’est plus étanche.

  • Le conduit de fumée maçonné n’est pas adapté à l’appareil en termes de section (conduit trop grand ou trop petit) et de classe de température (voir les préconisations du fabricant de votre appareil). Par exemple, un conduit maçonné de section 30 cm x 30 cm intérieur tubé en 150 mm risque de générer de la condensation, du bistrage, des problèmes de tirage et l’abaissement de la température des fumées.

  • Le contrat d’assurance habitation impose un tubage du conduit de fumée ainsi qu’un certificat annuel de ramonage.

Attention, un conduit maçonné non conforme (distance de sécurité, faîtage, débouché de plafond, section inadaptée à la taille du tubage ou à l’appareil) ne peut être tubé. Si le conduit est partiellement démoli, il est préférable de prévoir la dépose du conduit maçonné et de mettre un conduit isolé de haut en bas.


Mon terminal d’évacuation doit-il obligatoirement dépasser d'au moins 40 cm du faîtage ?

Oui, s’il s’agit d’un système d’évacuation de fumée raccordé à un appareil à tirage naturel Dans ce cas, la règle du dépassement de faîtage s’applique, comme le précisé dans la NF DTU 24.1 fumisterie. La partie extérieure du conduit de fumée doit dépasser de 40 cm au moins le faîtage et toute construction ou arbre dans un rayon de 8 m. Lors de l’installation, il faut donc tenir compte des éventuels obstacles environnant, mais aussi de l’exposition aux vents dominants ou des zones éventuelles de surpression pour ne pas entraver la bonne évacuation de la fumée de combustion. La règle des 40 cm s'applique également pour les pignons décalés, les deux sorties de toit devant alors dépasser le faîtage de la construction la plus haute.


Non, s’il s’agit d’un système d’évacuation de fumée raccordé à un appareil étanche

Les systèmes d’évacuation connectés aux appareils étanches se réfèrent aux DTA (Document Technique d’Application).

Les gammes EFFICIENCE, pour poêles à bois étanches, et PGI, pour poêles à granulés étanches, de par leur conception concentrique, sont deux gammes de conduits Cheminées Poujoulat qui ne nécessitent pas de dépasser du faîtage.

Voilà pourquoi leur installation est souvent recommandée dans des emplacements où la règle du dépassement de faitage ne peut pas être appliquée, comme en bas de toiture par exemple, ou dans une extension ou une véranda



7 vues0 commentaire